Christophe a 47 ans et il est enseignant.

Christophe est sensible aux questions écologiques depuis plusieurs années, mais il ne l’a pas toujours été. Il s’étonne encore de la simplicité avec laquelle il y a seulement une vingtaine d’années il pouvait quotidiennement consommer sans se poser de questions sur les emballages, jeter un mégot dans le caniveau, ou ne pas réserver un petit coin de jardin pour y construire en palettes un simple composteur. Il est aussi conscient de tous les efforts qu’il lui reste à faire, et qui au fond ne changeraient pas radicalement sa vie. Au quotidien, il essaie d’éduquer ses enfants à des habitudes qui lui semblent importantes : une consommation réfléchie, le recyclage, pas trop d’écrans etc. De même que ses élèves. Il a aussi le désir d’influer sur les gens qui l’entourent, notamment sur son lieu de travail, tout en comprenant à quel point il est difficile de ne pas apparaître comme le bobo-écolo-rabat-joie-de-service-qui-croit-sauver-la-planète-avec-son-sac-jaune…

Christophe a rejoint CHANGEONS d’AVENIR justement parce qu’agir seul finit par être usant, et sans grande portée.

Arles dans 10 ans?

” Une ville qui a su se régénérer, citée en exemple par un Collectif de la République verdoyant!”